Les contrastes

Les contrastes eux aussi peuvent être utilisés pour donner de l’intérêt à une image, et/ou pour mettre en valeur un sujet.

Il peut s’agir de contrastes entre les zones claires et sombres d’une image, ou des contrastes de couleurs. L’exemple ci-dessous est très classique, il s’agit du contraste entre ces tulipes de couleur rouge vif, par rapport au restant de la photo (tiges et gazon), où la couleur verte prédomine.

Un autre exemple de contraste, cette fois-ci clair/sombre : le pourtour de ces îles au-delà les falaises de Cassis se détache nettement par rapport à la Méditerranée sur laquelle semblent scintiller d’innombrables reflets de soleil…

Les contrastes peuvent aussi être dans le sujet lui même, par exemple un petit coin de nature au beau milieu d’une zone urbaine ou industrielle, ou inversement.  C’est le cas par exemple de la photographie ci-dessous, où les remparts de pierre de la cité fortifiée de Carcassonne semblent ici n’être entourés que par des champs de vigne.

Voici un autre exemple de contrastes intéressants (couleur + sujet) : les champs qui sont d’une belle couleur verte,  très printanière, qui contrastent avec la lisière de la forêt et le ciel nuageux, tous les deux d’une teinte grise, monotone et hivernale.

Les règles de composition :

Retour à la page d’Introduction

Vous aimez ? Exprimez-vous ici :)