C’est l’été

21 juin, premier jour de l’été, un saison qui démarre chaque année en fanfare. C’est aussi le signe des vacances proches et d’une météo plus ensoleillée et favorable aux balades ou randonnées en nature. De quoi ramener de belles images Wink

 

Champs de blé au mois de Juillet

 

Nouveaux fonds d’écrans haute résolution disponibles dans la galerie photo.

Depuis maintenant deux ans que je pratique la photo numérique, près de 14.000 clichés ont été pris (bien plus qu’en vingt années de photographie argentique). Sur cette quantité, environ 8 à 9.000 ont été consacrées à la photographie de paysages ou à la photo de nature, bois ou forêts. Bien entendu, parmi ces 8 à 9.000 photos, nombre d’entre elles concernent le même sujet, car j’ai souvent usé, voire abusé, du bracketing ou de la compensation d’exposition, ainsi que de différents cadrages du même sujet. C’est bien un des avantages de la photo numérique… Cependant, une fois cette quantité d’images sur mon disque dur, il faut les trier… Tâche pas toujours évidente, car n’étant que simple amateur, et n’ayant pas toujours le choix du meilleur moment de la journée ou du meilleur point de vue pour prendre mes photos, nombre d’entre elles sont loin d’être exceptionnelles, et il faut pouvoir trouver celles qui peuvent -voire méritent- d’être mises en ligne sur mon portfolio. Toutefois je ne recherche pas à faire de la photo d’art, mais plutôt de retranscrire dans mes photos les impressions ressenties sur place, dans cette forêt un matin de printemps, devant ce vaste paysage, au-dessous de cette cascade rafraîchissant un après-midi d’été, etc… Bien entendu, il me faut pour cela bien améliorer ma technique, tant pour la prise de vue elle même, que pour la post-production, c’est à dire dans l’utilisation de PhotoShop. Sur ce point j’essaye, là aussi pour la même raison, de retoucher un minimum mes photographies, souvent en ne corrigeant que le contraste, la saturation des couleurs, ou la luminosité : mon but est de conserver une photo aussi fidèle que possible à la réalité, telle que je l’ai perçue sur place. Vos conseils, commentaires, et critiques constructives sont les bienvenus (vous avez pour cela l’embarras du choix, entre les commentaires dans le blog lui même, dans le livre d’or, ou encore sous chaque diapositive dans le portfolio).

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des derniers fonds d’écrans haute résolution ajoutés dans la galerie photo de Photo-Paysage.com. J’espère que vous les apprécierez 😉

Chênes.jpgbouleaux.jpg

herbe_fleurs.JPGPaysage-Autriche.jpg

ete-cevennes.jpgArbre-campagne-cevennes.jpgAurore-cevennes.jpg

Carnet de Voyage – Croatie : Lacs de Plitvice

Les lacs inférieurs

Pour introduire la rubrique Carnets de Voyage de ce blog, je vais commencer par une région dont la beauté m’a littéralement subjugué, bien au-delà de ce que pouvaient me laisser penser les différents guides de voyages et dépliants touristiques : il s’agit du Parc National de Plitvice, en Croatie, que j’ai eu la chance de visiter en août dernier.

Le Parc National de Plitvice

Lacs supérieurs

Ce parc est composé de 16 grands lacs, reliés par des petites rivières et pas moins de 92 cascades. La particularité de cette région réside dans des barrières de travertin créées naturellement par des dépôts de calcaire, créant progressivement des lacs dont le niveau a Cascade dans les lacs supérieursaugmenté au fil des siècles, lacs reliés entre eux par des cascades. Ce parc, ajouté à la liste du Patrimoine Mondial par l’UNESCO (en 1979) est très bien préservé de l’activité humaine, la région ayant échappé au bétonnage hôtelier et touristique que l’on voie trop souvent sur nos côtes, et les dégâts occasionnés par la récente guerre Serbo-Croate, dont la région a été le théâtre principal, ne sont plus apparents. La seule concession faite à la protection de cet environnement fragile a été de permettre aux touristes de le découvrir tout en respectant l’écosystème local, grâce à de discrètes infrastructures qui se fondent dans le paysage. Il faut noter qu’en raison de cette fragilité, la pêche ou la baignade n’y sont pas possibles, et que d’importants efforts ont été faits pour laisser cette perle de la nature à l’état sauvage. En plus d’une végétation très riche, la faune est elle même intéressante : insectes, truites (très nombreuses), ours, chevreuils, cerfs, etc…

Visiter le parc

Promenade sur les lacs inférieursJe vous conseille de commencer votre visite en début de matinée à partir de l’entrée nord pour parcourir les lacs inférieurs, et y admirer la grande cascade Veliki Slap. En commençant tôt le matin vous éviterez aussi la grande affluence notamment en haute saison. Vous utiliserez au cours de vos déplacements des sentiers en bord de lac, ou des passages en rondins de bois au-dessus des lacs et ruisseaux. En descendant vers le sud (donc en remontant vers les lacs supérieurs), vous aurez soit le choix d’utiliser des chemins permettant de contourner le grand lac Kojzak (choix à préférer pour les randonneurs), soit la possibilité d’utiliser le bateau (ou le bus panoramique).

Les sentiers sont bien balisés, et aidé des plans fournis à l’entrée, on peut facilement s’y orienter. Plusieurs circuits sont par ailleurs proposés, avec indication des temps de parcours pour chacun d’eux.
Une remarque importante, notamment pour ceux qui viennent avec leurs enfants, les passerelles au-dessus des lacs et cascades sont dépourvues de barrières, et certains sentiers peuvent surplomber le vide. Un minimum de vigilance est par conséquent recommandé. Par ailleurs en période d’affluence, il n’est pas toujours aisé de se croiser sur les passerelles étroites.

Lac de KojzakLa région des lacs de Plitvice étant plutôt vaste (près de 300 km²), un service de bus panoramiques permet de se rendre rapidement d’un point à l’autre du parc. Votre ticket d’entrée vous donne également droit à une traversée en bateau du lac Kojzak, reliant la région des lacs supérieurs (au sud) à celle des lacs inférieurs (au nord). Un service de location de barques est également disponible, à l’entrée sud (ulaz 2), où vous pourrez goûter en toute tranquilité à la sérénité de ces lieux (sur le lac Kojzak). Notez aussi qu’une navette en bateau est utilisée pour accéder depuis l’entrée sud (2) aux sentiers menant aux lacs supérieurs.Calme et sérénité dans les lacs supérieurs

En fonction de la période (haute ou basse saison) et du moment de la journée, on peut trouver plus ou moins d’affluence suivants les endroits. J’ai notamment remarqué que la zone des lacs supérieurs (lacs de Proscansko, Ciginovac, ou encore Galovac), est beaucoup plus calme en raison de l’éloignement des entrées du parc, surtout en fin d’après midi, à l’approche de l’heure de fin de service des bus panoramiques. A la beauté de ce paysage se superposent alors calme et sérénité. Pensez toutefois à rentrer avant que la nuit ne tombe…

S’y rendre, s’y loger

Situé non loin de la frontière Bosniaque, le parc est facilement accessible par la route reliant Zagreb à Zadar. On peut aussi utiliser la ligne de bus Zagreb-Zadar. Il est conseillé d’y rester deux/trois jours afin d’en profiter pleinement, et il est facile de se loger à proximité. Vous avez bien entendu le choix des trois hôtels situés à l’entrée sud du parc, mais vous risquez si vous n’avez pas réservé de ne pas trouver de place en haute saison (ce qui fut mon cas…). En revanche, les chambres d’hôtes sont très nombreuses, et jalonnent la route donnant accès au parc (recherchez les panneaux intitulés : Zimmer), et relativement abordables. Plusieurs niveaux de confort et de prix sont proposés, et dans tous les cas vous serez accueillis chaleureusement. Notez que pour communiquer avec vos hôtes, à défaut d’avoir des notions de Croate, vous pouvez utiliser l’anglais ou de préférence l’allemand, les clients germanophones étant très fréquents dans la région.

Le Parc National de Plitvice sur votre fond d’écran

Vous trouverez dans la gallerie d’images de Photo-Paysage.com plusieurs fonds d’écrans haute résolution disponibles gratuitement* en téléchargement.

En savoir plus

Quelques liens pour en savoir plus sur la Croatie et le Parc National de Plitvice :

Enfin, n’oubliez pas de vous munir d’un ou plusieurs des guides touristiques sur la Croatie disponibles dans toutes les bonnes librairies. 😉

FAQ : Diaporamas

Pour faire défiler un diaporama, depuis la diapositive cliquez sur l’icône diaporama (en haut à gauche).

 bouton diaporama

L’ensemble des photos de l’album sélectionné défilera automatiquement au rythme d’une image toutes les 5 secondes.

Pour stopper le diaporama, cliquez sur « Arrêter le diaporama » en dessous de la diapositive.

arreter_diaporama.jpg

Remarque : pendant le diaporama, vous ne pouvez pas afficher les photos haute résolution (vous devrez auparavant arrêter le diaporama).