Dons pour la Croix Rouge, c’est aussi sur Internet !

La Croix Rouge  organise ce week-end en France sa 75° quête nationale. Avec une nouveauté cette année : un site dédié aux dons directement par Internet. Personnellement, j’ai souvent soutenu cette ONG, soit par mes modestes contributions, soit en relayant leurs campagnes. Aussi si ce n’est déjà fait je vous invite vous aussi à vous  rendre sur le site de la Croix Rouge pour y faire un don et soutenir leur action. Et pourquoi pas en profiter pour vous inscrire sur leur site pour devenir webbénévole et quêter sur la toile pour l’association ou promouvoir leurs campagne de communication ?

http://webquete.croix-rouge.fr

.

Le teaser de la campagne :

.

Et à l’occasion des 150 ans de la Croix Rouge Française, voici le film anniversaire  L’homme est fait pour rester debout :

Cliquez ICI pour en savoir plus sur les 150 ans de la Croix Rouge Française.

FAQ : Je suis enseignant, puis-je utiliser vos photos dans mes cours ?

Oui, vous pouvez utiliser les photographies publiées dans la photothèque de Photo-Paysage.com pour des projets à caractère éducatif ou pédagogique tant que vous restez dans le cadre de la licence Creative Commons by-nc-nd.

Envoyez moi simplement un email afin de m’informer du détail de votre projet.

.

Remarques :

– si l’utilisation concerne une publication sur un ouvrage qui sera commercialisé, ou si l’image doit subir une modification quelconque (recadrage, retouche…), une autorisation spécifique sera requise.

– si l’image est publiée sur un site Internet ou un document électronique (pdf…), un lien vers le site Internet www.photo-paysage.com devra être rajouté au crédit photo.

FAQ : pourquoi mon commentaire n’a pas été publié dans le livre d’or ou le blog ?

Les messages qui sont postés par les visiteurs dans le livre d’Or ou en  commentaire à un article du blog sont filtrés en deux étapes :

  • ils passent tout d’abord par un filtre anti-spam automatique, Askimet, qui est redoutablement efficace et me permet de faire un premier tri.
  • ensuite, je valide les messages restants manuellement, ils sont publiés généralement dans la semaine après leur envoi.

Cependant, si passé quelques jours votre message n’a pas été publié :

  • soit je ne l’ai pas encore validé (dans ce cas il suffit de patienter encore un peu, peut être suis-je en vacances ou en déplacement),
  • soit il a été filtré par erreur par Askimet et dans ce cas se retrouve noyé au milieu de plusieurs centaines de pourriels envoyés par des robots spammeurs.

Si vous pensez que votre message a été bloqué par mon filtre anti-spam, n’hésitez pas à m’envoyer un email à :

bprm4-photopaysage@yahoo.fr

Conseil : évitez de mettre plus d’un lien dans vos commentaires, au-delà les probabilité pour que votre message soit perçu par Askimet comme un spam sont très fortes.

Comment contacter l’auteur ?

Vos questions et remarques sont les bienvenues :

  • Vous pouvez laisser vos commentaires et impressions sur les photos dans le Livre d’Or
  • Si vos remarques concernent un article du blog, vous pouvez les poster directement dans la zone commentaire située en bas chaque article.

Pour toute autre demande,  vous pouvez me contacter par e-mail à l’adresse suivante :  bprm4-photopaysage@yahoo.fr

Faire nettoyer le capteur de votre reflex Nikon

Tout possesseur de reflex numérique est tôt ou tard confronté au problème de poussières qui se déposent sur le capteur de ce dernier, et les constructeurs, dont Nikon, n’ont pas encore équipé tous leurs modèles de systèmes anti-poussières.

Avant de prendre la décision de nettoyer votre précieux capteur (ou plus précisément le filtre passe-bas qui le recouvre), demandez vous si c’est vraiment nécessaire : si vous ne voyez qu’une ou deux petites poussières en fermant le diaphragme à f22, vous ne les verrez quasiment plus à F11, et plus du tout à pleine ouverture. Tout dépend donc du type d’image que vous prenez, de la façon dont vous les prenez, mais aussi de la taille, du nombre et de la position de cette/ces particule(s) sur la photo : en général une poussière sera plus visible sur la moitié supérieure de l’image (ciel…), et inversement dans la moitié inférieure où elle sera « perdue » au milieu des détails de la photo. Dans certains cas, une toute petite retouche dans PhotoShop suffira à retirer l’élément indésirable de l’image. Autrement dit, réfléchissez-y à deux fois avant de faire nettoyer, et surtout avant nettoyer vous-même le capteur : la moindre maladresse suffira dans le meilleur des cas à l’encrasser encore plus, et dans le pire… à le détruire.

Le nettoyage du capteur :

  • Vous êtes l’heureux possesseur d’un Nikon, et vous habitez en région parisienne ? Petit veinard, vous pourrez le faire nettoyer gratuitement pendant sa période de garantie dans l’espace Nikon, situé 88 bvd Beaumarché dans le 11° arrondissement de Paris (métro Bastille ou St Sebastien Froissart). Je leur ai déjà confié mon D50, et le résultat a été un travail impeccable, fait sur place en une trentaine de minutes un samedi après-midi… Et, sauf erreur de ma part, je crois que leur tarif de nettoyage tourne autour de 25 euros passé la période de garantie, c’est à dire bien loin des 60 à 80 € qui sont demandés ailleurs pour le même service.
  • Le faire nettoyer par un photographe, un labo spécialisé ou un sav : comme indiqué plus haut, cela coûte entre 60 et 80 euros le nettoyage, et peut monopoliser votre boitier entre 2 ou 3 jours et plusieurs semaines. Pensez également à vous assurer que ce professionnel garantisse bien la qualité de son intervention (en cas de dommage au capteur, mais aussi au cas où le résultat final ne serait pas à la hauteur de vos espérances…).
  • Nettoyer le capteur soi même (et à ses risques et périls…).
  • Tout d’abord évitez la bombe à air comprimée utilisée fréquemment dans l’informatique : elle risque de projeter un liquide glacial sur le capteur ou le miroir… Bonjour le désastre ! Le nettoyage réclame l’utilisation d’un matériel adapté (kits de nettoyage dont les prix oscillent entre une cinquantaine et plusieurs centaines d’euros), beaucoup de précautions, autant pour le capteur qui peut être irrémédiablement endommagé en cas de mauvaise manipulation, qu’en raison de diluants à base de méthanol pur, proposés dans certains kits de nettoyages et dont l’inhalation ou l’ingestion peuvent s’avérer TRES TOXIQUES même à faible dose. Le méthanol est également très volatil et inflammable. Par conséquent il vous faut minimum de préparation : travaillez dans un environnement propre, bien éclairé et aéré (sans pour autant être dans les courants d’air!), batterie chargée à bloc pour éviter que le miroir ne se referme en cours de nettoyage avec le résultat désastreux que vous pouvez imaginer, etc… Evitez également d’avoir vos enfants à proximité et, évidemment, d’être dans une atmosphère poussiéreuse, mettez votre chat sur le balcon, etc….
  • AVANT DE COMMENCER, documentez vous (notamment sur les avantages et inconvénients des différents kits de nettoyage), et consultez les nombreux sites Internet, blogs et forums qui fournissent des méthodes et conseils pour le nettoyage du capteur. Pour ma part, je ne donnerai pas moi même de méthode de nettoyage de capteur, mon expérience étant limitée à quelques essais, pas toujours très convainquants quant à leur résultat d’ailleurs (utilisation d’un système d’aspiration Green Clean, certes efficace sur les grosses particules, mais pas très convainquant quand il s’est agi de nettoyer les plus fines disséminées sur le capteur, notamment en raison de la taille des bâtonnets inadaptée aux capteurs format APS de Nikon).
  • La méthode : Je vous invite à consulter notamment les conseils de Gérard Therin, sur Naturepixel.com , cet article sur 01net ou celui-ci sur HighTechAvenue. Pour les anglophones, vous pouvez consulter le site Cleaningdigitalcameras.com

Remarque : sur certains sites, des photographes proposent d’ioniser l’air environnant le boîtier pour décoller plus facilement les poussières. Bien qu’apparemment efficace, cette méthode me semble risquée, l’électronique de ces bijoux de technologie numérique étant très sensible aux décharges d’électricité statique.

Nouveau service : envoyez gratuitement vos cartes de voeux virtuelles sur Photo-Paysage.com

Un nouveau service gratuit vient d’être mis en place sur Photo-Paysage.com : l’envoi de carte de voeux virtuelles personnalisées à partir des photos publiées sur le site.

    Pour envoyer une carte, en parcourant l’album photo, vous verrez apparaitre à côté des flèches de navigation un bouton en forme d’enveloppe. Cliquez sur l’enveloppe pour envoyer votre carte de voeux.

      Enveloppe carte de voeux virtuelle


      Remarque quant à l’utilisation des cartes virtuelles : Vous acceptez de ne poster aucune donnée à caractère injurieux, obscène, vulgaire, diffamatoire, menaçant, sexuel ou tout autre contenu susceptible de violer la loi. Bien que les informations saisies ne soient pas communiquées à des tiers sans votre consentement, le webmaster et les administrateurs ne peuvent en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences de tentatives de hack (piratage) qui pourraient entre-autre compromettre les données ou permettre l’accès ou l’utilisation illicite de ces données.

      Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur. Ces cookies ne servent qu’à améliorer votre navigation sur ce site.

      nb : ce service gratuit est en phase de test et peut être modifié ou supprimé sans préavis.