Promenade au milieu des grands séquoias

On se sent bien petit face à des séquoias, ces arbres immenses qui peuvent dans certaines régions (notamment en Californie) atteindre jusqu’à 80 mètres de hauteur et vivre jusqu’à 3000 ans. C’est probablement ce que doit ce dire ce promeneur, que l’on distingue à peine au fond de cette allée des Lions, dans la forêt de Ferrières (Seine et Marne).   Certes, ici la taille de ces séquoias est bien plus modeste. Cependant cette centaine de séquoias plantés il y a plus de 150 ans le long de cette allée n’en est pas moins impressionnante, d’autant plus que ces arbres sont très bien conservés.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour afficher la version HD (fond d’écran).

Un promeneur au milieu d'une allée de grands séquoias dans la forêt de Ferrières, en Seine et Marne
Un promeneur au milieu d’une allée de grands séquoias dans la forêt de Ferrières, en Seine et Marne

De nombreuses allées parcourent la forêt de Ferrières, et en font pour les franciliens un lieu idéal de balade à pied ou à vélo, d’autant plus que son relief est plutôt assez plat. Une autre allée est assez remarquable dans cette forêt : l’allée de la Ferrandière, bordée de grands platanes, et magnifique à l’automne (les enfants pourront s’y régaler à courir dans les feuilles mortes éparpillées sur le sol tout au long de l’allée).

A lire : la page officielle de la forêt de Ferrières sur le site de l’Agence des Espaces Verts de l’île de France, et l’indispensable carte de la forêt à télécharger et imprimer pour découvrir ce poumon vert francilien.

Ombres rasantes d’un soir d’automne dans un parc

Un après-midi de fin d’automne dans un parc. Les arbres sont quasiment tous effeuillés, laissant entrevoir les ramifications complexes de leurs branches. La lumière de l’astre du jour est déjà rasante en cette saison. Mais c’est au moment du coucher de soleil que les ombres des arbres s’allongent le plus sur la pelouse du parc. Quelques feuilles mortes sur l’herbe qui n’ont pas encore été ramassées rappellent qu’elles y sont tombées il n’y a pas bien longtemps…

Le coucher de soleil dessine avec les arbres effeuillés en cette fin d automne des ombres rasantes sur la pelouse d'un parc
Ombres rasantes d’un coucher de soleil d’automne dans un parc

Cette photo est réalisée dans un parc au moment où le soleil se couchait derrière la canopée des arbres situés en arrière plan. Cadrer la photo avec un tronc d’arbre pile en face du soleil, pour masquer ce dernier, permet de mettre en valeur ces ombres portées ainsi que les troncs et branchages effeuillés des arbres, tout en laissant deviner la lumière douce et chaleureuse de ce soleil couchant. Cette heure tardive permet comme toujours de profiter d’un ciel teinté de rose et d’orange en arrière plan.

Les arbres dans le paysage

Les arbres sont omniprésents dans les paysages que je photographie. Si cela paraît évident lorsqu’il s’agit de photos de paysages naturels, cela l’est un peu moins pour les paysages urbain.

Les arbres dans le paysages - photo de la cime d'un chêne
Les arbres dans le paysage – photo de la cime d’un chêne

La cime de ce chêne photographiée devant un beau ciel bleu printanier pourrait avoir été prise en plein coeur d’un grand massif forestier. Pourtant cette prise de vue a été faite en plein Paris… J’ai toujours aimé intégrer des arbres dans la composition de la plupart de mes paysages urbains  : ils apportent un certain équilibre avec le côté « minéral » (ou bétonné…) de ce type de paysage. Leur présence dans les paysages urbains est d’ailleurs souvent inévitable, notamment dans certaines villes dont Paris, qu’il s’agisse des platanes ou autres essences arbres alignés le long des boulevards et avenues de la capitale, ou dans ses nombreux squares, jardins ou parcs. Cette profusion d’arbres en ville n’est pas pour me déplaire, ces paysage urbains évoluant au fil des saisons…

Une catégorie de la galerie est dédiée aux arbres, classés par essences pour certains d’entre eux. Cliquez sur la photo ci-dessus pour accéder à cette catégorie et à ses albums photos.