Arc-en-ciel au pied de la cascade du Rouget : mise à jour de la photo panoramique

Cette photo panoramique, issue d’un assemblage de 32 prises de vues cadrées verticalement, avait été initialement réalisée avec le logiciel gratuit Autostich. Cet outil était bien considéré comme une référence à ses débuts (et il sert encore de moteur graphique à de très bons logiciels commerciaux de création de panoramas, tels qu’Autopano Pro…), mais cette version gratuite, entièrement automatique, ne permet pas les retouches manuelles, d’où la présence de quelques défauts qui apparaissaient sur certains panoramas. C’était le cas de cette photo, où, pour quelques détails situés au bas de l’image, l’assemblage était imparfait (des artefacts apparaissaient au niveau des brins d’herbe et des ombres des branches d’arbres).

Ce sont les difficultés rencontrées avec Autostich pour assembler certains des panoramas réalisés récemment aux USA, qui m’on incité à rechercher un autre outil, qui puisse combiner simplicité d’utilisation et performance. Après avoir testé de nombreux outils de création de panoramas, gratuits comme payants, je suis tombé par hasard sur un excellent outil gratuit, dont les algorithmes étaient capables de réaliser des images composées très propres, quasiment sans artefact, par rapport à ce que j’obtenais avec le bon vieux Autostich : Microsoft Research Image Composite Editor (Microsoft ICE pour les intimes).  Microsoft ICE m’ayant donné d’excellents résultats, je me suis dit que je pouvais tenter de l’utiliser pour refaire cette photo de la cascade du Rouget. J’ouvre l’application, puis le répertoire où sont archivés depuis 2009 les 32 fichiers jpeg à assembler, les glisse sur l’application. Microsoft ICE sélectionne tout seul comme un grand la projection la plus adaptée (sphère horizontale dans le cas présent), et lance l’assemblage. Quelques petits ajustements à faire sur l’orientation de la projection, et il ne reste plus qu’à recadrer le panorama, pour enfin exporter le résultat final. Un passage rapide dans l’éditeur d’ACD See Pro pour remonter légèrement la saturation des couleurs, et voilà la nouvelle version de ce panorama, obtenue en moins de 5 mn (image réduite ici à 7000 pixels de large) :

Arc-en-ciel au pied de la cascade du Rouget
Arc-en-ciel au pied de la cascade du Rouget, une des plus belles cascades de France.
Alpes de Haute-Savoie, Sixt-fer-a-cheval, France

.

Cet outil est d’une grande simplicité d’utilisation, et son exécution est très rapide. Microsoft ICE, qui existe en version 64 bits, est optimisé pour les processeurs multi-coeurs. Ainsi les 32 photos de cette cascade ont été assemblées en quelques dizaines de secondes sur mon PC, alors qu’avec la version gratuite d’Autostich un même panorama nécessite parfois 10 à 15 bonnes minutes de calcul, si ce n’est plus…

La qualité et la simplicité de l’assemblage réalisé avec Microsoft ICE m’ont vraiment bluffé ! Pour télécharger et tester ce logiciel gratuit, vous pouvez vous rendre sur la page officielle (en anglais) de Microsoft Research Image Composite Editor. 

Utilisation de Microsoft ICE
Capture d’écran de Microsoft ICE, lors de l’assemblage des 32 images
verticales utilisées pour la création de cette photo.

.

Microsoft ICE est tellement simple à utiliser, que je ne peux que le conseiller à ceux qui souhaitent débuter dans la photographie panoramique.

Conseils sur les prises de vues pour réaliser un panorama :

  • Commencez toujours vos prises de vue en partant d’un bord de la scène photographiée vers l’autre (de la gauche vers la droite par exemple), en veillant attentivement à ce que chaque photo recouvre suffisamment (un bon tiers) la photographie précédente.
  • N’ayez pas peur de prendre trop de photos, vous ferez le tri si nécessaire plus tard lors de la préparation de l’assemblage.
  • Gardez à l’esprit qu’après l’assemblage de vos photos, vous devrez recadrer l’image finale pour lui donner une apparence rectangulaire. Pensez à photographier une zone plus large que le paysage que vous souhaitez inclure dans le panorama.
  • Lorsque vous réalisez les prises de vues panoramiques à main levée et non avec un trépied, veillez aussi à ce que ce soit l’appareil photo qui pivote sur son axe, et non votre corps, car les objets les plus proches pourraient être décalés lors de l’assemblage, et la qualité du panorama s’en ressentirait.
  • Utilisez un objectif grand-angle, voire un ultra grand-angle : par exemple, avec mon ultra grand-angle Sigma 10-20mm, seulement entre 4 et 7 photos cadrées horizontalement ont été nécessaires pour la plupart des panoramas réalisés cette année dans les grands parcs nationaux US.

Toutes les photos de paysages panoramiques sont regroupées dans cet album :

Photos de paysages panoramiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.