Photos en contre-jour

Je viens de mettre en ligne cette semaine un album qui regroupe un peu plus de 150 photographies prises en contre-jour et publiées sur Photo-Paysage.com.

Cliquez sur la photo en contre-jour ci-dessous pour accéder à l’album complet :

Un exemple de photo en contre jour : un arbuste, perché au bord d'une falaise du Grand Canyon, photographié dans l'Etat de l'Arizona (USA)
Un exemple de photo en contre jour : un arbuste masquant le soleil, photographié au bord d’une falaise du Grand Canyon, dans l’Etat de l’Arizona (USA)

.

Comme on le voit sur l’exemple ci-dessus, en photographie un contre-jour consiste la plupart du temps à photographier de face ou de biais son sujet principal, tandis que la source principale de lumière (souvent une source de lumière vive, telle que le soleil), se trouve soit directement derrière le sujet, soit simplement en arrière par rapport au sujet.

Si l’on expose la photographie en fonction de la source lumineuse, comme sur l’exemple ci-dessus où l’exposition a été réglée par rapport à la luminosité du ciel, il en résulte un contraste important, qui dessine souvent le sujet de la photo à la façon d’une silhouette ou d’une ombre chinoise, en général très esthétique. Dans cette situation, le sujet est sous-exposé. A l’opposé, si l’on règle son exposition sur le sujet, l’arrière plan où se situe la source lumineuse sera sur-exposé, c’est à dire très clair.

Mais ce contraste élevé n’est pas toujours l’effet recherché, et il est bien entendu possible de le compenser en faisant appel à d’autres sources de lumière pour éclairer le sujet, que ce soit de face ou sous un autre angle. Cela peut être un accessoire, notamment un flash, une lampe ou un réflecteur, mais aussi un élément du décor, par exemple un mur blanc ou une vitre qui fera office de réflecteur pour la lumière du soleil…

On peut aussi faire appel à la technique de HDR pour étendre la plage dynamique de la photographie : plusieurs photographies identiques du même sujet, mais réalisées avec des niveaux d’exposition différents, sont fusionnées sur ordinateur à l’aide d’un logiciel dédié ou d’un plug-in Photoshop (certains appareils photo récents font d’ailleurs eux-même ce travail de fusion HDR). Il est également possible d’utiliser au maximum la plage dynamique disponible dans une même photographie avec le logiciel adéquat, à condition d’avoir pris la photographie en format raw : ce fichier image brut enregistré par l’appareil photo, en général un reflex numérique, possède une plage dynamique bien plus grande que celle des images jpeg. Il suffit d’un logiciel de dématriçage (développement raw) suffisamment performant, pour obtenir un résultat quasi-similaire à ce que donne la technique HDR. Voici un exemple, ci-dessous, de ce que cela peut donner avec une image prise en contre-jour, et développée en quasi-HDR avec le logiciel français DxO Optics Pro :

Une photo dont le contraste lié au contre-jour a été partiellement compensé par une technique similaire au HDR, mais depuis une seule photographie (la plage dynamique du fichier raw d'origine a été utilisée à son maximum depuis le logiciel de dé-matriçage DxO Optics Pro).
Exemple d’une photo dont le contraste lié au contre-jour a été partiellement compensé par une technique analogue au HDR, mais à partir d’une seule et même photographie (la plage dynamique du fichier raw d’origine a été exploitée à son maximum avec le logiciel de dématriçage DxO Optics Pro).

 

Autres tutoriaux – les règles de composition :

2 réponses sur “Photos en contre-jour”

  1. J’ai grandement apprécié cet article des plus complet sur les éléments à prendre en compte pour réussir ou tout au moins ne pas “rater” des photos. Ces éléments me sont connus mais il est bon de revoir les fondamentaux ce qui permet aussi de s’en affranchir volontairement pour faire d’une photo LA photo.

  2. Salut,

    Toute cette série de tutoriels est très bien faite et apporte de précieux conseils, et ils sont bien illustrés ! Bravo pour le travail réalisé 😉

    Je rédige également des tutoriels, et comme je vois que tu utilises DxO Optics Pro pour développer tes RAW, je pense que tu seras intéressé par mon blog ! Je parle de photo en général (j’ai publié un tutoriel sur la photographie de paysage il y a quelques jours d’ailleurs…) mais aussi des logiciels DxO et plus particulièrement de DxO Optics Pro ! Alors n’hésites pas à aller faire un tour et à suivre le blog sur les réseaux 😉

    http://focale-zero.com/

    A bientôt !
    Arnaud

Vous aimez ? Laissez un petit commentaire ici !