Lignes directrices et perspectives

Composer son image en photographie ne consiste pas à seulement utiliser la règle des tiers ou du nombre d’or.

D’autres techniques complémentaires permettent de mettre en valeur les composantes d’une image.

Une des plus simples consiste à rechercher les lignes directrices présentes dans une scène. Ces lignes directrices sont de simples lignes imaginaires que l’on perçoit, plus ou moins consciemment, en observant la scène. Par exemple, pour une photographie représentant une route bordée d’arbres ou de poteaux téléphonique, qui se prolongent jusqu’à la ligne d’horizon (fuyante), vous trouverez des lignes directrices qui convergent (les bords de la route, les marquages au sol, la base et le sommet des arbres…), créant une perspective intéressante, accentuée ici par la répétition de lignes parallèles verticales représentées par les arbres ou poteaux téléphoniques. Cadrer votre photo en tenant compte de ces lignes directrices peut donner bien plus d’intérêt à une photographie, la dynamiser.

Exemple de fuyantes : les lignes fortes de la scène convergent vers un même point (flèches rouges), l’effet de perspective étant renforcé par la répétition des lignes parallèles verticales (flèches bleues).

La bonne utilisation des lignes directrices dans la composition de votre image peut par exemple vous être utile pour diriger le regard vers le sujet ou un élément intéressant de la photographie, ou encore pour encadrer le sujet. Le plus souvent, vous serez amenés à utiliser des lignes directrices diagonales plutôt que parallèles aux bords de la photographie. Parfois,  une photo à priori tout à fait banale (voir ci-dessous), en devient intéressante.

Exemple de lignes directrices diagonales, en zig-zag.

En dirigeant le regard du spectateur, les lignes directrices peuvent être exploitées pour donner une sensation de mouvement ou de direction à l’ensemble de l’image. Cet effet peut par ailleurs être renforcé par la position du sujet sur l’image elle même.

Dans cet exemple, plusieurs diagonales semblent converger et indiquer la direction des clochers de la catédrale St Patrick (New-York).

Dans cette scène, ce pin maritime au tronc tourmenté donne une direction à la scène et accentue le mouvement du hors-bord, qui sans cela n’aurait sans doute même pas été remarqué sur la photographie.

Enfin ces lignes directrices ne sont pas nécessairement des droites, elles peuvent être des courbes, en S, des spirales, des cercles ou arcs de cercles…

Exemple de lignes directrices courbes (le canal, le chemin…)

Exemple d’une ligne en S qui attire le regard et le dirige vers la montagne en arrière plan.


Autre exemple de ligne courbe en S

Les règles de composition :

Retour à la page d’Introduction

3 réponses sur “Lignes directrices et perspectives”

  1. Merci encore pour ces illustrations qui permettent de bien cerner la technique expliquée.

    Juste un regret pour la règle d’or, auriez-vous, justement, une image permettant de montrer ce qu’est une image exploitant la technique de la règle d’or? Ou dois-je en conclure que c’est tout simplement une image qui utilise la règles des tiers?

  2. Merci pour ces conseils !
    Il est parfois difficile de trouver de bonnes lignes directrices dans un paysage, mais la 5ème photo est très représentative du sujet de l’article et très simple à comprendre !

Vous aimez ? Exprimez-vous ici :)